Tout nouveau propriétaire d’entreprise sait qu’un plan d’entreprise est essentiel : il est élaboré par des investisseurs potentiels et par chaque agent bancaire qu’il rencontre. Alors pourquoi est-il si difficile de rédiger un document aussi important pour le lancement d’une nouvelle entreprise ? Bonne question ! Dans cet article, je vais essayer de vous expliquer quand vous devriez engager un rédacteur de business plan plutôt que d’assumer cette tâche vous-même. Les nouveaux entrepreneurs ont souvent des difficultés à rédiger leur plan d’entreprise. Certains passent six mois à agoniser à chaque période et virgule, et pire encore, d’autres passent six mois à tergiverser et à ne rien faire. Décomposons donc la situation et voyons où et quand une société de planification d’entreprise devrait être créée ( Plus d’infos sur le sujet sur www.acs-logistic.fr)

Qui lira votre plan d’entreprise et pourquoi ?

Vous devez d’abord bien comprendre l’objectif de votre plan d’entreprise et qui sera votre public (lecteur). C’est un point important car un plan d’affaires rédigé pour un prêt de 100 000 $ est TRÈS différent d’un document nécessaire pour un tour de table de 10 millions de dollars de capital-risque ! Comme cet article s’adresse aux nouveaux propriétaires de petites entreprises, je me concentrerai sur la préparation de plans d’affaires permettant de lever moins d’un million de dollars en capital. Pour ce plan d’affaires de “démarrage” ou d'”amorçage”, 30 à 35 pages sont parfaites. Vous n’êtes pas censé livrer un livre épais (et personne ne le lira de toute façon !). Une fois que vous l’aurez rédigé, vous pourrez évaluer honnêtement quelles sections vous êtes qualifié / à l’aise pour écrire et lesquelles pourraient nécessiter une aide de consultant

Voici ce que vous devez écrire vous-même

Il est important que vous rédigiez un projet de base / un aperçu de votre plan d’affaires. Sans cette orientation, vous en demandez probablement trop à votre consultant. Une fois que vous avez organisé vos idées sur papier, vous pouvez voir ce que vous êtes prêt à faire. Voici quelques suggestions :

Résumé : Rédigez le début de votre plan d’entreprise – puis engagez un professionnel qui viendra le réécrire. Votre résumé exécutif sera lu en premier et les premières impressions sont essentielles !

Marketing : Vous devez rédiger votre propre définition de votre clientèle/public cible. Pour l’étude de marché sur la croissance de l’industrie et les graphiques fantaisistes, engagez un consultant.

Analyse concurrentielle : Vous devez rédiger la première ébauche de cette section, car il est presque aussi important de comprendre vos concurrents que vos clients. Si vous trouvez un consultant qui est un expert dans votre domaine, vous pouvez alors travailler ensemble et l’ajouter à votre liste initiale.

Les redoutables finances

C’est la partie la plus difficile d’un plan de création d’entreprise, car vous faites des projections et des hypothèses sur des produits / services que vous n’avez même pas encore produits ou vendus ! Si vous êtes bloqué sur cette partie, vous pouvez engager un consultant en business plan qui vous aidera simplement à réaliser vos projections (compte de résultat, flux de trésorerie et bilan). Le calcul du coût des marchandises, des frais de livraison et des taux de rendement peut être simplifié en les décomposant dans une feuille de calcul “légère”. Ensuite, vous devez comprendre vos coûts de démarrage et d’exploitation – des éléments comme l’électricité, les voyages, les frais de téléphone, etc. Là encore, il vous suffit de les organiser et votre consultant peut réaliser tous les tableaux et graphiques nécessaires. Assurez-vous simplement de bien comprendre toutes les hypothèses – par exemple, si vous ouvrez un commerce de détail, vous ne devez pas vous tourner vers votre consultant pour “deviner” votre loyer – sortez et rencontrez un agent immobilier et revenez avec des données réelles. Si vous travaillez en étroite collaboration avec votre consultant, les données financières constituent une excellente section pour obtenir une aide professionnelle.

Gérer les attentes

Maintenant que vous en savez un peu plus sur le moment où il faut engager un rédacteur de plan d’entreprise, vous devez également gérer vos attentes. Vous ne pouvez pas vous attendre à ce qu’un business plan de 1 000 $ comporte 20 pages d’analyse de la concurrence et une stratégie marketing complète ! Si vous déterminez avec soin les sections de votre plan d’entreprise qui nécessitent une aide extérieure et que vous gérez ensuite votre consultant de près, votre document final sera un succès ! Mes deux prochains articles porteront sur “Comment trouver/embaucher un consultant en business plan” et surtout “Quand licencier votre consultant en business plan” !