Comment le taux d’inflation influence-t-il le comportement des consommateurs en France ?

taux d'inflation

Publié le : 10 février 20246 mins de lecture

Avec le contexte inflationniste, 4 Français sur 5 ont modifié leurs comportements de consommation. Rationnement des dépenses alimentaires, affût des promotions, recherche de petits prix, réduction du budget en loisirs et habillement … Les conséquences sur les ménages sont considérables (la hausse des prix pèse sur le pouvoir d’achat). La prudence est donc devenue le maître mot. Désormais, les acheteurs consomment de manière réfléchie.

Quel est l’impact de la situation inflationniste sur les ménages ?

Plusieurs études ont été menées afin de comprendre les effets de l’inflation sur les préférences et les comportements d’achat.

Diminution du budget de l’habillement et des loisirs

Lors de la crise sanitaire, les Français allaient moins dans les restaurants. Malgré les réouvertures des établissements, ils ont gardé cette habitude. Ils ont également diminué les sommes allouées à l’achat de chaussures et de vêtements. Sur le marché alimentaire, ils gèrent le budget au jour le jour et réalisent plusieurs sessions de courses.

Rationalisation des dépenses alimentaires

Préservés pendant une longue période, les achats de produits alimentaires ont désormais enregistré une baisse. Les explications : consommation réduite de produits traditionnels frais et évolution de la composition des plats vers un repas unique et riche. On peut aussi citer la limitation du gaspillage. Néanmoins, la qualité des assiettes n’a pas été rognée. « Bon pour la santé » est le deuxième critère de choix, derrière « Prix / Promotion ». Les Français tiennent compte du réchauffement climatique et se tournent progressivement vers les offres écologiques.

Recherche quasi-systématique de petits prix

Acheter à prix bas : tel est le premier levier activé par les consommateurs sur les marchés des produits frais. De nombreuses tendances permettent de traduire leurs habitudes.

Comment toucher et monétiser des audiences achetant davantage en ligne ?

La période actuelle est marquée par une incertitude économique. Des opportunités de communication innovante et de tests de nouvelles approches publicitaires se multiplient auprès des Français. Avec un nombre record d’acheteurs en ligne, des expériences inédites sont prêtes à faire leur apparition sur le marché. Vous souhaitez bénéficier de la meilleure intelligence artificielle pour l’acquisition et la fidélisation des clients ? Vous voulez activer plusieurs données transactionnelles first-party sur le plan international ? Optez pour la solution goaland.com. Elle propose des informations fiables, contextualisées et complètes. Celles-ci garantissent la réussite d’un procédé d’achat.

Comment lutter contre l’augmentation des prix des aliments ?

L’inflation alimentaire a d’importantes conséquences sur le pouvoir d’achat des Français. Afin de respecter leur budget, les consommateurs sont parfois obligés d’effectuer des choix restrictifs. Par chance, des solutions permettent de lutter efficacement contre la hausse des prix des aliments.

Comparaison des marques et des prix

Rendez-vous dans les boutiques discount car elles proposent régulièrement des tarifs alléchants. Une fois sur place, comparez les marques et les prix de différents produits. Bien que les offres promotionnelles soient attractives, vérifiez toujours le coût au kilo. Dans la même lancée, contrôlez les dates limites de consommation lors de l’achat de denrées alimentaires.

Achat de produits saisonniers et locaux

Privilégiez les produits saisonniers et locaux. La raison : ils coûtent moins cher que ceux cultivés sous serre ou importés. Ils sont cueillis à maturité et ne subissent pas de longues périodes de stockage. De plus, ils peuvent être produits en quantités importantes et ne requièrent pas de transports onéreux. Choisissez aussi des circuits courts tels que les coopératives agricoles, les marchés locaux … Achetez des agrumes, des pommes, des poireaux, des choux … pendant la saison hivernale. En été, optez pour des melons, des fraises, des courgettes, des tomates …

Recours aux alternatives végétales

Favorisez les alternatives végétales comme le tofu, le blé, le quinoa, le riz, les haricots secs, les pois chiches … Elles sont économiques et riches en protéines végétales, et se conservent pendant longtemps. Grâce à elles, vous réduirez votre consommation de viande (celle-ci est plus onéreuse).

Réduction du gaspillage alimentaire

Le gaspillage alimentaire est un véritable enjeu environnemental, social et économique. Il contribue également à la pollution de la planète et l’augmentation des déchets dans les poubelles. En jetant des aliments, vous gaspillez les matières premières, l’eau et l’énergie utilisées pour leur production et leur transport. La mise en place de gestes simples au quotidien est essentielle pour lutter contre le fléau. Par exemple, la planification des menus hebdomadaires permet de n’acheter que ce dont vous avez besoin. Ainsi, vous éviterez les dépenses compulsives. Une autre astuce anti-gaspillage : plutôt que de jeter les restes de repas, conservez-les dans des bocaux hermétiques. Utilisez aussi des épluchures lors de la préparation des soupes ou des bouillons.

Plan du site