Découvrir les bienfaits de la luminothérapie

luminothérapie

Publié le : 08 août 20217 mins de lecture

La luminothérapie est une pratique médicale qui consiste à exposer le corps régulièrement à une lumière blanche artificielle, dite « à large spectre ». Cette lumière imite les caractéristiques et les qualités de la lumière naturelle du soleil. Appelé aussi photothérapie ou encore héliothérapie, ce traitement vise à exposer certaines parties du corps à la lumière blanche comme le visage. Son objectif principal est de traiter les différentes formes de troubles associés aux perturbations de l’horloge biologique interne telle que la dépression saisonnière. Mis à part cela, la lumière blanche a d’autres bienfaits, d’autres propriétés, qui sont déjà employées dans la Médecine conventionnelle pour traiter la convalescence, pour stimuler la cicatrisation ou encore pour renforcer l’immunité.

La luminothérapie, pour lutter contre la dépression saisonnière

La première application de la photothérapie, et aussi celle qui est la plus informée de manière scientifique, concerne notamment la dépression saisonnière. Ce type de syndrome se manifeste à l’approche de l’hiver, lorsque la clarté extérieure diminue et risque d’affecter l’horloge biologique interne de certaines personnes. Jusqu’à aujourd’hui, la source de ce syndrome reste inconnue. Quoi qu’il en soit, la luminothérapie est un traitement médical qui permet de lutter efficacement contre la dépression saisonnière.

Dans les pays de l’hémisphère nord, 3 % à 10 % de la population sont victimes d’un tel trouble. Les symptômes les plus connus sont entre autres l’humeur dépressive, la fatigue chronique, la baisse de la libido, l’envie excessive de dormir, la difficulté à se réveiller, les crises de boulimie ou l’appétit étrangement grand. Ce dernier se manifeste surtout par le fait de manger des aliments riches en hydrates de carbone, ainsi que les sucres contenus dans le pain, les pâtes ou les pommes de terre. En outre, la luminothérapie peut aussi être utilisée pour contrecarrer l’apparition de certains symptômes qui peuvent être associés à un dysfonctionnement de l’horloge biologique interne. Parmi ceux-ci se trouvent par exemple l’insomnie et le syndrome prémenstruel. Enfin, la photothérapie est également la solution idéale pour éviter les problèmes dus au travail de nuit ou au décalage horaire.

Participer au traitement de la dépression

Une synthèse scientifique a affirmé à l’issue de 20 essais cliniques incluant 620 individus que la photothérapie montre une grande efficacité dans la guérison de la dépression non saisonnière. Par ailleurs, chez les patients qui suivent une thérapie pharmacologique, le fait d’associer le traitement à la luminothérapie est efficace dans la lutte contre l’apparition des symptômes de la dépression. De plus, deux essais cliniques ont analysé les effets de la photothérapie auprès des patients qui souffrent de dépression majeure. Dans les deux épreuves, tous les individus sont également traités avec des éléments antidépresseurs. Les résultats de recherche indiquent que la photothérapie diminue de manière significative les signes de dépression et améliore le bien-être. Les scientifiques ont donc prouvé que la photothérapie peut être utilisée avec le traitement pharmacologique pour diminuer la dépression. Par ailleurs, quelques synthèses affirment que le traitement avec la lumière blanche peut activer la croissance cellulaire, améliorer le système immunitaire et stimuler les processus de guérison.

L’héliothérapie, pour améliorer la qualité du sommeil

En contrôlant les rythmes circadiens, le traitement avec la lumière blanche imitant celle du soleil peut aider à améliorer la qualité du sommeil. Les résultats de nombreux essais cliniques ont démontré que, relativement à un placebo, des séances de photothérapie sont efficaces afin de résoudre les problèmes de sommeil tels que l’insomnie initiale, l’éveil matinal précoce et le syndrome du sommeil en délai de phase notamment la tendance à ne s’endormir qu’après minuit. Concernant la simulation de l’aube, une recherche scientifique réalisée auprès de 77 patients a conclu que ce type de thérapie augmente la qualité du sommeil. Cependant, les résultats d’un essai clinique pilote réalisé dans une synthèse méthodique indiquent que le système de simulation de l’aube, comparable à un placebo, n’a pas conclu des effets bénéfiques sur la durée du sommeil chez 10 sujets victimes de démence.

La photothérapie, pour réduire les problèmes issus dy décalage horaire

Les résultats des essais cliniques ont également conclu que, relativement à un groupe contrôle, la photothérapie peut être efficace dans la modification des rythmes biologiques internes. En effet, elle peut aider à réduire les conséquences du décalage horaire et améliorer la qualité du sommeil des travailleurs de nuit. Cependant, d’autres recherches médicales sont nécessaires pour prouver de manière plus précise la productivité de cette approche. Par ailleurs, la luminothérapie peut réduire les signes de dépression en rapport direct avec le syndrome prémenstruel. En effet, après le traitement, on a évalué l’efficacité prometteuse de la photothérapie contre les symptômes dépressifs corrélatifs au syndrome prémenstruel. Cependant, certains essais présentent des résultats souvent contradictoires à ceux qui affirment les bienfaits de ce traitement. De ce fait, les auteurs des synthèses ont conclu qu’il n’y a pas encore de preuves tangibles attestant l’efficacité de cette méthode thérapeutique dans la diminution des symptômes de dépression liés à ce trouble.

Plan du site