Moto sportive, roadster, cyclomoteur, scooter, maxiscooter, moto cross : à chaque type de moto son assurance ?

scooter

Publié le : 27 juillet 20236 mins de lecture

La moto est sans doute l’un des moyens de déplacement les plus fréquemment utilisés. Pour rouler une moto, il faut néanmoins disposer d’une assurance qui couvre les dommages que pourrait subir l’engin, son conducteur ou tout autre tiers. Cependant, existe-t-il autant de contrat d’assurance pour deux-roues qu’il existe de type de moto ? Voici ce que vous devez savoir avant de vous lancer dans une procédure d’assurance de votre moto.

L’assurance responsabilité civile, une base commune pour tous les contrats d’assurance de moto

Les contrats d’assurance pour les deux roues dépendent de plusieurs critères qu’il est essentiel de prendre en compte avant de signer. Toutefois, il existe un critère sur lequel l’assurance par type de 2 roues ne peut transiger. C’est un détail inhérent à presque tous les contrats d’assurance. Il s’agit de l’assurance responsabilité civile.

La responsabilité civile est le pilier de tous les types de contrats d’assurance. C’est un point obligatoire dans tous les contrats, car il permet d’engager la responsabilité du conducteur. Plus simplement, il s’agit d’une assurance qui couvre les dommages matériels et corporels qu’un conducteur de moto pourrait causer à autrui. Elle concerne uniquement les dommages causés aux tiers.

C’est une assurance qui s’impose à toutes les motos, qu’il s’agisse d’une moto sportive ou d’un scooter. Il faut cependant noter qu’une haut-de-gamme nécessite une assurance responsabilité civile plus grande.

Une différenciation quant à la puissance de la moto et à son utilisation

Bien que la majorité des contrats pour les deux roues soient semblables, certains critères sont spécifiques pris en compte pour insérer des clauses supplémentaires dans le contrat. Parmi ces spécificités, la puissance de la moto et son utilisation sont les plus importantes.

Théoriquement, plus une moto a de la puissance, plus son assurance revient chère. C’est en tout cas dans cette logique que se place la majorité des assureurs, parce qu’une moto puissante présente plus de risques. La puissance de la moto étant intimement liée au type d’engin dont il s’agit, il est possible d’affirmer sans risque que le type de moto détermine une bonne partie du contrat.

Pour illustrer, il vous serait bien compliqué de contracter une assurance pour une moto sportive au même tarif qu’un simple scooter. Les deux engins ne présentent pas le même risque et de ce fait, la sportive coûtera plus chère.

Par ailleurs, notez que l’usage que vous faites de votre moto déterminera aussi certaines clauses du contrat. Certaines personnes n’utilisent leur moto qu’en weekend pour des promenades ou pour faire des virées, pour les aventuriers. Il y a certaines assurances qui adaptent leurs services en fonction de ce genre de détails.

C’est également le cas pour ceux qui utilisent leur moto quotidiennement. L’assurance s’arrange pour les couvrir de façon plus complète. Vous comprendrez qu’il est important d’apporter fidèlement tous ces détails à votre assurance avant de signer votre contrat. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à visiter lesfurets.com.

Une prise en compte de l’expérience de conduite et d’un éventuel crédit moto

Avant d’établir un contrat d’assurance propre à chaque conducteur, les assureurs évaluent le profil des clients. Des critères tels que l’âge ou encore l’expérience en conduite sont alors pris en compte pour vous offrir un service optimal.

Ainsi, un conducteur de moto expérimenté pourrait se voir accorder un contrat moins onéreux qu’un conducteur qui vient de commencer. Si vous ne disposez de votre permis de conduire que depuis peu, les assureurs pourraient vous faire payer cher.

En outre, il y a une multitude de conducteurs de motos qui ont acquis leur engin à travers un crédit moto. Le crédit moto vous permet d’acquérir votre moto, quel que soit son modèle, sans délai d’attente et moyennant un remboursement progressif. L’assurance pour le crédit est facultative, mais pourrait vous servir en cas d’accident.

Vous pourriez par exemple intégrer une assurance perte d’emploi. Cette assurance vous couvre si vous subissez un accident qui vous empêche de travailler. Vous pourriez pareillement opter pour l’assurance décès ou maladie, pour protéger vos proches du remboursement du crédit moto en cas d’accident grave.

Quelques critères à considérer avant de choisir l’assurance pour deux roues

Vous l’aurez compris, il y a bien une différence de contrats d’assurance par type de 2 roues. Mais avant de choisir le bon contrat, il faut d’abord sélectionner le bon assureur. Il vous faudra considérer le prix de l’assurance. Il existe une pléiade d’assureurs et la concurrence est rude sur le marché. Prenez le temps de les comparer et de choisir l’assureur qui convient le mieux à votre budget.

N’oubliez néanmoins pas que plus les garanties que vous demanderez sont élevées, plus le prix de l’assurance est élevé. Gardez en mémoire que vous avez la possibilité de demander une multitude de garanties, de l’assurance vol au remboursement de votre échappement moto.

Si vous disposez d’une voiture, vous pourrez opter pour une assurance qui couvre les deux véhicules. Plusieurs agences proposent une combinaison de plusieurs véhicules afin d’obtenir des réductions tarifaires. Plus encore, certaines compagnies généralistes offrent des packs complets, incluant vos véhicules, votre maison et une protection santé.

L’assurance des motos est une obligation légale, au même titre que celle des voitures. Si vous êtes propriétaire d’une moto, veillez à ce que votre assurance couvre bien tous les risques que vous encourez. Il en va de votre protection et de celle de votre engin.


Plan du site