Entretenir une relation continue et personnalisée avec chaque client afin de connaître leurs besoins est important dans le monde de la vente. Pour ce faire, il faut des actions marketing concrètes. Et ces actions marketing sont ce que l’on appelle : le marketing relationnel. La marque accompagne l’acheteur dans différents parcours d’achat afin de le fidéliser. C’est donc des actions centrées sur le client paradoxalement au marketing transactionnel qui, lui, vise l’acte d’achat et donc centrés sur le produit.

Automatisation des actions pour l’entretien de la relation client

Le marketing relationnel est incontournable de nos jours, sur les réseaux sociaux, si le vendeur veut attirer plus de public ou établir une expérience produit et utilisateur de qualité.

Plusieurs pratiques sont effectuées sur la toile et même sur les réseaux sociaux afin d’appliquer une gestion de temps et de client efficace.

Le marketing automation ou automatisation du marketing par exemple est une série d’actions successives conçue pour gérer automatiquement la demande des clients. Ces actions se déclenchent en fonction de divers critères prédéfinis.

Le social marketing automation sert à la fois à gérer des actions, mais aussi des données.

Ces actions visent divers objectifs : à obtenir des avis concernant les produits par exemple ou à faire progresser le prospect dans sa réflexion d’achat tout simplement. En effet, ces actions peuvent devenir ingérables, au fur et à mesure que les occasions de business augmentent. D’où la mise en place d’un outil d’automatisation du marketing.

D’autre part, le traitement des données est essentiel en termes de génération de prospects (l’objectif du marketing automation). Les actions ainsi que les comportements des prospects doivent donc faire l’objet d’enregistrement et de suivis constants afin de pouvoir exploiter au mieux les données.

Le CRM regroupe ces informations, tandis que le marketing automation les recueille et les active par la suite. Pour un service cloud social conçu pour le marketing relationnel des réseaux sociaux, cliquez ici

Le ciblage sur les réseaux sociaux

Le ciblage vise essentiellement, des prospects, des clients potentiels ou même des clients grâce à des procédés qui marquent ces personnes ayant eu une interaction avec vos pages de vente ou produits. Le ciblage et la personnalisation sont surtout effectués grâce aux collectes de données autorisées à partir d’un réseau social média.

Par ailleurs, de nombreuses actions peuvent être effectuées en ce qui concerne le ciblage : il est par exemple possible d’exploiter les contenus sur le web afin de susciter l’engagement avec les pages sur les différents réseaux sociaux ; de faire correspondre les conversations des clients à des déclencheurs intégrés dans votre parcours…

Mais l’on peut en outre : élargir votre public sur les réseaux sociaux en créant une audience personnalisée de Facebook à Google Customer Match ; relier les données des clients engagés de Facebook à Google.

Il est possible d’intégrer ces possibilités à Facebook, Twitter ainsi qu’à un large éventail de réseaux sociaux.

Partage et publicité sur les réseaux sociaux

Les clients et cibles ont la possibilité de partager les messages des enseignes, d’y réagir en temps réel grâce à des widgets spécialisés pour réseaux sociaux. Ils permettent à la fois d’amplifier les communications des enseignes (formulaires, landing pages…)

Un autre procédé très pratiqué aussi de nos jours : le retargeting social. 

Avez-vous déjà remarqué ces publicités qui tombent comme par hasard dans votre fil d’actualité ? Ce procédé a été enclenché par une action que vous avez entreprise. Il y a en effet plusieurs types de retargeting social et l’on peut effectuer cette technique sur presque toutes les plateformes sociales.

Notamment pour les visiteurs du site (afin d’augmenter vos taux de conversions), la liste d’emails (qui permet de recibler les clients ou contacts grâce à des fichiers) et enfin les interactions avec vos comptes sur les réseaux sociaux (permettant d’établir des stratégies de drip campains).

Une personne qui a vu/interagit avec un de vos contenus sur les réseaux sociaux par exemple, peuvent se voir proposer d’autres contenus complémentaires.